Misainiers en péril

L'oiseau bleu est à vendre

Canot à misaine de mai 2000

Longueur : 5m13

Moteur Yamaha 3cv en puit

Visible au Cho à Ste Marine.

 

Faire offre 

06 62 36 69 33

jeanpierreaugu@gmail.com

Naufrage de Dixi

C’est avec un grand regret que nous vous annonçons la disparition de Dixi à l'âge de 81 ans.

Vendredi 12 juillet 2019, Dixi, C’hoari W’an Dour et Ty Mimik partent de La Forêt Fouesnant afin de se rendre à Concarneau pour les Vieilles Coques.

 

Dixi n’a pas navigué depuis plusieurs mois. Cette première sortie est une récompense pour Eric qui a passé beaucoup de temps à aménager et transformer le bateau.

 

Mais voilà, un peu de vent, Dixi gîte et l’eau commence à s’infiltrer entre les bordés trop secs. Progressivement, l’eau monte plus vite que le pompage ne peut l’évacuer. Heureusement, les deux autres misainiers viennent à la rescousse pour récupérer les personnes à bord de Dixi. Au bout d’un moment, Dixi coule par quatre mètres de fond au large de la plage des Quatre Sardines.

 

Lire la suite

La tempête a eu raison des amarres de Saint Mathieu

La tempête a eu raison des amarres de Saint Mathieu, un vieux canot bigouden, construit par le chantier le Gall, qui est venu se fracasser contre la côte de la plage du Ris à Douarnenez.
Ce vieux canot breton de plus de 80 ans n’a pas retrouvé seul le chemin du port...
Son patron a passé la journée d’hier à solliciter des volontaires pour l’extraire de la côte et nous l’avons ramené à la maison...
Les dégâts sont considérables et après l’enlèvement des grosses parties cassées et moteur, il examinera les possibilités de réparation.
Ce bateau était l’occasion de fabuleuses rencontres et le symbole des valeurs comme le goût du patrimoine, l’effort du travail et l’idée qu’il faut se lancer des défis dans la vie.
Personne ne sait pas si Saint Mathieu reverra la mer, mais toutes les possibilités vont être étudiées.
Guillaume, son propriétaire compte sur la solidarité et le soutien de tous pour que Saint Mathieu puisse un jour reprendre la mer.

Contacter Guillaume

06 70 21 32 29
gploux@gmail.com

 

Article d'Ouest France : ICI